Jules et Léa ont deux mamans mais ce n’est pas le sujet de cette histoire. 

Avoir deux mamans, c’est normal. Tout comme être une mère célibataire ou ne pas avoir le même papa que son grand frère. Alors Point à la ligne représente toutes ces familles dans ses livres sans en faire le sujet des histoires racontées.

Dans Jules n’aime pas sa petite sœur, le premier ouvrage paru, les petits héros ont deux mamans. Elles sont présentes mais l‘histoire est celle d’un grand frère qui ne sait pas s’y prendre avec sa petite soeur.

Nos livres aident les parents, quels qu’ils soient, à aborder des sujets communs à tous les enfants : la jalousie dans les fratries, les ressemblances, un déménagement, la rentrée à la maternelle… C’est à l’adulte qui a le livre entre les mains de choisir de souligner la présence de deux mamans, d’ouvrir la discussion, car les enfants ne le remarquent généralement pas. C’est la grande force de Point à la ligne, ce qui fait sa différence.

Point à la ligne : une histoire de toujours avec une famille d’aujourd’hui.